Les Sèches

  • Mouche d'Ornans

    Un grand classique, indémodable !
    Mouche d'Ornans

    La Mouche d’Ornans est une petite mouche sèche qui était montée à l’origine avec un corps jaune sale, des ailes en portion de rémiges d’étourneau et un hackle de coq gris. Elle est montée sur des hameçons en taille 16 ou 18.

  • Baetis écureuil

    Mouche simple à monter mais terriblement efficace
    Image baetis écureuil

    Montage assez universel imitant Baetis Rhodani et les éphémères de tailles moyennes, ici sur hameçon TMC 100 de 14. Très bon en début de saison sur les rivières riches en insectes. Un temps pourri comme aujourd'hui est idéal pour de bonnes et longues éclosions.

  • Black Pennel

    La petite noire à queue jaune
    Black Pennel

    Ce montage, originaire d’Outre-Manche, est réputé pour être très prenant aussi bien en rivière qu’en réservoir. Il est aussi fort apprécié des pêcheurs de saumon et de truite de mer. Cette mouche noyée de couleur sombre n’imite rien de bien précis. Elle convient bien à la pêche en début de saison lorsqu’il faut miser sur l’agressivité du poisson.

  • Soldier Palmer

    Un montage vraiment simple
    Soldier Palmer

    Ce Palmer est une mouche "d'ensemble" qui par son excellente flottaison permet de pêcher dans toutes les conditions d'eau. Elle n'imite rien de précis, donc elle imite tout. Elle est généralement

  • sedge pilpous

    Du lièvre, du lièvre et juste une plume de faisan
    sedge pilpous

    C’est la mouche qui reste sur la pointe de mon bas de ligne pendant toute une saison. Si je devais n’en garder qu’une, ce serait la « Pilpous » en gros modèle, une grosse bouchée pour une belle truite. Simple à monter, cette imitation de trichoptère, de sauterelle éventuellement, prendra des dizaines de poissons sans se faire démonter.

  • mouche de pierre cdc

    Et tout en CDC ...
    mouche de pierre cdc

    Ce montage représente la "Mouche de Pierre" également appelée "Perle" Elle peut être déclinée dans plusieurs teintes sachant que l'animal réel possède un corps jaunâtre, un thorax noir et des ailes marron légèrement transparentes.

  • Klinkhammer

    Le « parachute » sauve de la bredouille
    Klinkhammer

    J’aime bien pêcher avec des émergentes en général et en particulier avec celle-là. Cette mouche cumule flottaison basse et très bonne visibilité pour le pêcheur grâce au montage "parachute". Un autre de ces avantages est qu’elle ne vrille pratiquement pas le bas de ligne.

  • La mai inversée

    Elle travaille à l’envers !
    Mouche de mai inversée

    La belle mouche de mai n'est pas discrète, vu sa taille. Une fois débarrassée de son exuvie, elle glisse un long moment à la surface de l'eau, les ailes une peu inclinées vers l'arrière, en appui sur ses pattes faisant un peu remonter son thorax, corps et cerques posés sur l'eau.

  • Cul vert tissé

    Cul vert ! Et ce n’est même pas un gros mot ?
    Cul vert tissé

    L'arrivée du mois de mai signe pratiquement la fin des éclosions de brachycentrus sur nos rivières bretonnes. Elles ont commencé fin mars. Effectivement, quand l'astre de feu entame sa descente derrière l'horizon, ils sortent des arbres par milliers pour survoler la rivière.

  • Compara march brown

    Très bonne mouche de début de saison
    Compara march brown

    Au moment de l’apparition des mouches de mai, j'ai pêché principalement avec cette mouche la saison dernière et elle a toujours bien fait monter les truites. Son aile en chevreuil lui donne une bonne flottaison et la rend bien visible.